mardi 21 novembre 2017

Le cycle des tempêtes, tome 1 : la terre des ombres [Partenariat]



Le jour de sa majorité, les sombres pressentiments de la princesse Erina se réalisent. Son frère Erik, le roi, est détrôné par un de ses féaux, qui s’est allié aux envahisseurs. Leur plus farouche conquérant, le duc Dambre, lance ses armées contre les terres du Nord. Après s’être miraculeusement échappée du château familial, Erina, contrainte à l’exil, entame un long périple accompagnée d’un gabarier et d’un chef de bande. Mais un assassin impitoyable, Morsange, soudoyé par ses ennemis, s’est lancé à sa poursuite. En chemin, la jeune femme découvrira la destinée tragique de ses parents, et peu à peu révélera sa véritable nature. Pendant ce temps, le tyran qui règne sur le territoire des Ombres attend son heure…

Roman
270 pages



** ** ** ** ** **
Tout d'abord, je remercie l'auteur Brice Milan pour ce service presse.

Ce roman est une succession d'aventures et de scènes enchaînant plusieurs personnages autour d'une destinée commune ou du moins liée. L'histoire est classique mais plaisante, les révélations sont plutôt prévisibles mais n'enlèvent rien à la qualité du roman, le tout porté par un rythme dénué de longs temps morts qui fait qu'on ne s'ennuie pas.

Niveau personnages, nous sommes en présence de personnages intéressants mais inégaux. Certains sont profonds (la princesse et son frère par exemple, mais ce sont les personnages principaux, donc ça reste normal) et cela se ressent, tandis que beaucoup donnent une impression de "manque", quand bien même il est normal qu'ils prennent moins de place. De la même façon, les passages courts et les sauts rapides d'un personnages à l'auteure renforce ce sentiment et donne parfois l'impression d'un manque de profondeur ou de développement de certaines scènes.

En dehors de ces petits points, le roman est bien écrit et fluide. J'ai beaucoup apprécié notamment la variété des prénoms qui, même s'ils nous orientent vers notre monde à nous, restent très ancrés dans celui de l'auteur et lui apporte justement une richesse : j'ai donc passé un bon moment de lecture, sans jamais m'ennuyer une seconde, et je serais très curieuse de lire la suite des aventures de nos héros.


Note personnelle : il est dommage que la couverture ne donne pas plus envie, car le contenu en vaut vraiment la peine.

En conclusion, voici un premier tome qui, bien qu'il gagnerait à être un peu plus développé, se lit très bien et pose les bases d'une bonne saga de Fantasy medieval qui donne envie de lire la suite. Je recommande :-)


4/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

mardi 14 novembre 2017

Balad with a solitary blade, tome 1 [Partenariat]



Une jeune guerrière décide d´entreprendre, à la mort de son grand-père qui l´a élevée en marge du monde, un long voyage afin de retrouver la trace d´un mystérieux chef d'escadron militaire.

Chemin faisant, elle rencontre un énigmatique mercenaire dénommé ''Apache'' qui, malgré son désintérêt initial, la rejoint dans sa quête.

Ensemble, il devront affronter les dangers d´un monde hostile tout en poursuivant leur périple..

Manga
172 pages



** ** ** ** ** **
Tout d'abord, je remercie les éditions NATS pour ce service presse.

Je vois ce manga passer depuis des mois, et il ne m'attirait pas trop, notamment à cause de son résumé. Mais la couverture a fini par me faire craquer, et par curiosité, j'ai demandé à le lire.

Me voici donc dans ce manga de moins de 200 pages qui racontent le voyage d'une jeune femme qui part en quête de... nous ne savons pas encore quoi, à suivre :-) En dehors de ce mystère, elle rencontre un homme qui l'accompagne dans son périple, ce qui fait notamment l'objet de ce tome 1. On part donc de périple en périple, de combat en combat, de rencontre en rencontre, jusqu'à une ouverture d'intrigue sur la fin du manga qui laisse présager d'une suite intéressante.

Qu'est-ce que j'en ai pensé ? Eh bien je trouve que ce manga est plaisant, a des dessins corrects, et deux personnages qui nous font parfois rire. On avance d'aventure en aventure et, sans qu'on soit accrochés, on ne s'ennuie pas vraiment. De plus, la fin nous donne envie d'en savoir un peu plus et nous promet un tome 2 plus prenant.

Toutefois, plusieurs choses manquent, également. Peut-être est-ce la structure de ce tome 1, mais il ne s'y passe pas grand-chose qui nous accroche et nous donne envie de tout savoir tout de suite : il manque d'additivité. De plus, je note une étrangeté qui m'a dérangée dans ma lecture (c'est personnel), comme le fait que plusieurs mentions japonaises trainent dans le roman qui est pourtant en français. Ce fait m'a réellement perturbée car soit nous sommes en japonais (100%), soit nous sommes en français, d'autant plus que les mangas japonais qui sont traduits en français traduisent ces mots et expressions là. Je suppose que c'était un choix de l'auteur et/ou de l'éditeur pour recréer l'ambiance japonaise, mais moi ça m'a plus perturbée qu'autre chose.

En conclusion, voici le premier tome d'un manga de Fantasy que j'ai moyennement apprécié, sans doute à cause de son manque d'additivité : il se lit bien, mais sans plus. Je lirai peut-être le tome 2 pour voir si on s'accroche plus à la suite ou non. À voir :-)


3/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

vendredi 10 novembre 2017

Sex Shop wonderland, tome 2 [Partenariat]








La suite et fin des aventures d’un dessinateur pour enfants qui se retrouve vendeur dans un sex shop avec cabines de projections porno !


Une histoire vraie en 2 tomes.

BD
52 pages



** ** ** ** ** **
Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions NATS pour ce service presse.

Je n'avais pas lu le tome 1, alors j'avais un peu d'appréhension quant à la compréhension de cette BD. Je stressais pour rien !

Ici, on plonge dans une suite de petits épisodes marrants qui nous narrent le quotidien d'un employé dans un sex shop (apparemment un dessinateur pour enfants), avec tout ce que ça peut entraîner comme situations rocambolesques. En dehors de quelques passages, bien indiqués d'ailleurs avec une mention spéciale, tout est clair sans avoir besoin de lire le tome 1, ce qui pour moi est un excellent point.

De plus, l'humour est fin malgré l'ambiance crue (et bien interdit aux moins de 18 ans), les personnages sont hauts en couleur, on a tout de même une ou deux surprises, et cela est globalement très frais et très plaisant.

Les deux seuls bémols de l'ouvrage à mon sens : la répétition des chapitres parfois, ainsi que les dessins un peu trop "basiques". Parfois, distinguer tel ou tel élément n'était pas évident, mais je suppose que ça colle à l'ambiance loufoque mais adulte.

Tout ça pour dire que je recommande, que je vais sûrement l'offrir à des amis en version papier et que je lirai très certainement le tome 1.

En conclusion, voici une bande dessinée qui m'a bien fait marrer, avec des dessins un peu trop simplistes qui correspondent toutefois à l'ambiance, qui nous plonge dans l'envers du décor des sex shop, du point de vue des employés, et on aime ! Notez que les idées qui se répètent et qu'on peut parfois avoir une sensation de redondance, mais je pense que cette BD se déguste (au lieu de s'engloutir) et qu'ainsi on n'en apprécie que mieux chaque nouvelle page. Belle lecture ! 


4/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

mardi 31 octobre 2017

Young Elites, T1

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. 
D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d’étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction. Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné davantage que des cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.

Roman
382 pages
Lu en Audio (EN)


** ** ** ** ** **
Voici un bouquin que j'avais hâte de lire, parce qu'on m'en avait dit beaucoup de bien. 

Je l'ai finalement commencé grâce au challenge de l'amitié littéraire lancé avec mes amies booktubeuses du groupe Livresquement vôtre. 

L'histoire commence comme toute dystopie incluant de la magie, par un peu d'histoire et de contexte, avant de nous basculer sur un personnage principal un peu torturé, dans une quête qui la dépasse. Et, si l'histoire est intéressante, je dois dire qu'une chose m'a réellement bloqué dans cet ouvrage : l'acharnement de l'auteur sur le personnage principal. Elle m'a rappelé l'héroïne de UGLIES en 15 fois pire. La culpabilité, les erreurs, la trahison, la noirceur, tout était too much pour moi. Pas tellement parce que ça me heurte (non, pas du tout), mais parce qu'à un stade j'ai du mal à trouver ça réaliste. On a l'impression que l'héroïne aime souffrir pour souffrir, qu'elle n'apprend pas et n'évolue donc pas. Ou alors très très peu. Autant je la comprends la plupart du temps, autant je trouve que tout ceci n'était pas nécessaire. Evidemment, ce n'est que mon avis.

En dehors de ça, le style est correct même si très haché et peu immersif selon moi, l'intrigue est intéressante, ainsi que les nombreux rebondissements, quand bien même ils sont tintés par cet acharnement constant sur l'héroïne car à un certain point il est facile de deviner : il suffit d'imaginer comment la situation peut tourner mal. 

Tout ceci combiné fait que ce livre fut correct à lire, mais j'ai bien failli l'abandonner trois à quatre fois pendant ma lecture, tellement j'avais l'impression que le schéma se répétait incessamment. Et, inévitablement, je ne me suis attachée à personne... du coup, je ne continuerai malheureusement pas la série :(

En conclusion, voici le premier tome d'une saga dystopique qui ne m'aura pas convaincue, à cause d'un style un peu haché, de personnages peu attachants et, surtout, d'un acharnement constant et négatif sur l'héroïne. Bien sûr, l'histoire reste plaisante à lire et le rythme est plutôt bien géré, mais, personnellement j'ai eu du mal avec cette lecture et ne lirai donc pas la suite.



2.5/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?