jeudi 16 mars 2017

Hyperion, T1

Au 28° siècle, sur la planète Hypérion, les dangers s'amoncellent. Celui de la guerre avec l'approche de la flottes des Extros en perpétuel conflit avec l'Hégémonie. Celui du gritche, figure mythologique et meurtrière que révère l'Eglise des Templiers. Celui de l'ouverture des Tombeaux du Temps qui dérivent de l'avenir vers le passé à la rencontre d'une imprévisible catastrophe.
Dans l'espoir de sauver Hypérion et d'accomplir leurs destins suspendus, sept pèlerins se dirigent ensemble vers le sanctuaire du gritche. Il y a le père Lenar Hoyt, prêtre catholique, qui a vu l'enfer ; le colonel Kassad, dit le Boucher de Bressia, à la recherche d'un rêve ; Martin Silenus, le poète, qui a connu la Vieille Terre et perdu les mots ; Brawne Lamia, la belle détective, qui a aimé un John Keats synthétique : le Consul qui a régné sur Hypérion ; Sol Weintraub, l'érudit, dont la fille perd des années ; et le templier Het Masteen, qui garde ses secrets.
Autant d'énigmes, autant d'histoires, qu'ils choisissent de conter avant d'affronter les labyrinthes d'Hypérion. Autant de styles différents.


Roman
638 pages
(Lu en Audio)

** **
Plus
Ambiance du livre audio
La fin ouvre sur quelque chose d'intéressant
Quelques histoires sont prenantes

Moins
La structure de l'ouvrage : chaque personnage raconte son histoire à son tour
Le côté trop introductif de ce tome 1
Les longueurs

** **

J'ai débuté ce roman par devoir envers mon amour pour la SF : il s'agit d'un classique, et on parle de Dan Simmons, dont j'ai aimé plusieurs romans : L'échiquier du mal (coup de coeur), Illium et Olympos, pour ne citer qu'eux.

Toutefois, je dois avouer que j'ai été prise de court. Je n'ai pas lu le résumé, j'aurais peut-être dû, car ce roman est... en fait une grosse introduction. L'histoire n'y commence pas. On rencontre six personnages (ou 7, j'ai un doute?) qui se rencontrent en cherchant à percer le mystère de la fameuse planète Hyperion, et qui, sur le chemin, vont raconter comment ils en sont arrivés là, leurs histoires, en gros... durant tout le roman !

Oui, vous avez bien compris. Ce tome 1 n'est qu'une mise en perspective, et l'histoire ne commencera que dans le tome 2. Résultat : dans ce tome 1, à part deux personnages auxquels j'ai accrochés et dont l'histoire m'a captivée, les autres... eh bien, vu que je m'en fichais un peu, je me suis ennuyée pendant leur récit, qui a du coup représenté 75% de l'ouvrage.

Et c'est dommage. Car on parle de Dan Simmons. On parle d'un style irréprochable, d'un univers de SF complexe (parfois un peu trop...) et intéressant, d'une histoire qui a fait parler d'elle, qui n'a plus besoin de faire ses preuves, qui a priori demande d'aller plus loin... mais, malheureusement, il n'est pas certain que je poursuivre, car je me suis franchement ennuyée pendant cette lecture trop introductive. Et j'en suis tellement navrée.

En conclusion, voici un classique de SF dont je ne vous apprendrai rien de nouveau : Dan Simmons a une plume irréprochable, des univers qui font voyager et complexes, des personnages parfaitement construits. Mais, voilà, ce tome 1 est une grande introduction en cela qu'il ne fait que relater les origines des personnages principaux sans que l'histoire ne commence. Et comme je n'ai accroché qu'au tiers de la bande, je me suis ennuyée la grande majorité du temps. Il n'est pas donc pas sûr que je continue... :(


2/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

1 commentaire:

  1. Un classique que je serai tout de même curieuse de lire malgré ton avis mitigé :)

    RépondreSupprimer

Merci d'avance de votre passage ici et de vos commentaires ♥